MEFDD  »  Actualité
Actualité
04.06.2021

Gouvernance forestière : lancement du projet OI-APV FLEGT et PASGOF-SNOIE Congo, deux projets d’observation indépendante des forêts

La Ministre de l’Economie Forestière, Rosalie MATONDO, a procédé, le 27 mai 2021 à Brazzaville, au lancement des Projets ‘’ Observation indépendante de l’application de la loi et de la gouvernance forestière dans le cadre de l’Accord de Partenariat Volontaire (APV) sur l’application des réglementations forestières, la gouvernance et les échanges commerciaux (FLEGT) au Congo’’ en sigle OI – APV FLEGT et ‘’Projet d’Appui à la Société civile pour l’amélioration de la Gouvernance Forestière en République du Congo à travers le Système Normalisé d’Observation Indépendante Externe’’ en sigle PASGOF-SNOIE Congo. Cette cérémonie a été rehaussée de la présence de l’Ambassadeur, Chef de la Délégation de l’Union Européenne au Congo, son excellence Raoul MATEUS PAULA, des cadres du Ministère de l’Economie Forestière, des points focaux APV-FLEGT des autres administrations publiques impliquées dans cet accord ainsi que des représentants de la société civile et du secteur privé.


La Ministre de l'Economie Forestière et le Chef de la DUE posant avec les participants

Ces deux nouveaux projets ont pour objectif de renforcer la contribution des organisations de la société civile, des communautés locales et des populations autochtones à l’amélioration de la gouvernance forestière, la gestion durable, inclusive et transparente des forêts en République du Congo.

Ils sont financés  dans le cadre du 11ème Fonds Européen de Développement (FED) et du Foreign Commonwealt and Development Office (FCDO) à hauteur de 3 119 000 euros à raison de 918 507,20 euros pour le Projet OI – APV FLEGT (87% financés par le 11ème FED, 10% du Foreign Commonwealt and Development Office (FCDO) et le reste sur fonds propres) et 2 200 000 euros pour le PASGOF-SNOIE Congo (68% du 11ème FED, 18% du FCDO et le reste sur fonds propres). Les deux actions seront mises en œuvre sur trois (3) ans.

Ces deux subventions vont, ainsi, permettre de poursuivre le travail d’Observation Indépendante Mandatée (OIM) et le développement du système Normalisé d’Observation Indépendante Externe (SNOIE-Congo), avec des approches, des méthodologies et des outils d’observation indépendante des forêts plus pertinents.

Présentant le Projet OI – APV FLEGT, Alfred NKODIA, son coordonnateur, a mentionné les activités qui seront menées dans le cadre dudit projet. Il s’agit notamment de la mise en place du système de management de qualité de l’Observatoire Indépendant Mandaté (OIM), certifié ISO 9001 ; de la participation et l’implication aux réunions, séances ou ateliers sur l’élaboration d’un cadre stratégique de collaboration entre l’OIM et le SNOIE-Congo ainsi que l’opérationnalisation du comité de pilotage de l’Observatoire Indépendant, la publication et la diffusion des informations sur le secteur forestier. Il a, par ailleurs, évoqué le besoin d’un appui additionnel des autres Partenaires Technique et Financiers (PTF) pour financer les aspects non pris en compte dans l’enveloppe allouée à savoir : la réfection du bâtiment abritant leurs bureaux et l’acquisition de véhicules adaptés.

De son côté, Lilian BARROS, Coordonnateur de la Plateforme pour la gestion Durable des Forêts (PGDF) pilotant le PASGOF-SNOIE Congo a présenté les axes du projet qui se résument entre autres au renforcement des capacités techniques et organisationnelles des Organisations de la Société Civile (OSC), de leurs plateformes et des Communautés Locales des Peuples Autochtones (CLPA) ; à la mise en œuvre du SNOIE- Congo afin de générer des données de qualité sur le secteur forestier, la gouvernance forestière et les changements d’affectation des terres, le cadrage entre l’Observation Indépendante Mandatée et l’Observation Indépendante Externe (OIE) ; au renforcement du suivi des pratiques des acteurs du secteur forestier et changement d’affectation des terres forestières, au renforcement des actions de plaidoyer et de recherche des organisations de la société (OSC) locales et nationales sur les résultats de l’Observation Indépendante (OI). Il a, en outre, remercié la Ministre de l’Economie Forestière pour sa volonté continuer de veiller à toujours impliquer la société civile dans les processus liés à la gouvernance forestière et son appui au SNOIE-Congo, manifesté lors du 12ème Comité Conjoint de Mise en œuvre (CCM) de l’APV-FLEGT.

Pour sa part, le Chef de la Délégation de l’Union Européenne a déclaré que l’observation indépendante est fondamentale dans le cadre de l’APV-FLEGT avant de réitérer son soutien indéfectible et son plein engagement à la mise  en œuvre de ce processus en République du Congo.

Dans son allocution de circonstance, la Ministre de l’Economie Forestière a souligné que l’implication dès les premières heures de la société civile dans l’APV-FLEGT a été « le gage du souci de transparence qui a toujours animé le gouvernement dans la gestion des ressources forestières. Et cette approche participative et volontariste du gouvernement a permis, a indiqué Rosalie MATONDO, à notre pays d’être compté parmi les pionniers de la sous-région à avoir permis à la société civile d’exercer un contrôle indépendant de l’application de la loi forestière. Cette expérience dont se sont bien approprier l’administration forestière et la société civile à contribuer de manière remarquable à la reconnaissance de son utilité (…) au point d’en faire une partie prenante majeure désormais formellement pris en compte dans la loi 33-2020 du 8 juillet 2020 portant code forestier en République du Congo » a renchéri Madame la Ministre. S’adressant aux bénéficiaires de la subvention, Rosalie MATONDO leur a demandé de faire preuve de responsabilité et de rigueur dans l’emploie de ladite subvention mais également de veiller scrupuleusement au professionnalisme et à la bonne qualité du travail auquel ils sont soumis tout en leur garantissant la disponibilité de son administration à leur apporter toute l’assistance souhaitée afin d’atteindre les objectifs fixés.

Il sied de noter que le Projet OI – APV FLEGT est piloté par le Cercle d’Appui à la Gestion Durable des Forêts (CAGDF), une organisation non gouvernementale (Ong) faisant partie de la Plateforme pour la Gestion Durable des Forêts œuvrant dans la promotion de la gouvernance forestière. Par ailleurs, le PASGOF-SNOIE Congo est piloté par le Centre International pour le Développement et la Formation (CIDT) avec l’appui de Fern, de Forêt et Développement Rural (FODER) et d’un consortium de huit Ong nationales dont le Comptoir Juridique Junior (CJJ) assurant la coordination nationale du projet.

 

Auteur : Bienvenu LOUZOLO

Septembre - 2021
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
27 28 29 30