MEFDD  »  Actualité
Actualité
11.11.2020

Transformation plus poussée du bois : Le RIFFEAC et l’ATIBT mettent en œuvre le Projet ADEFAC

Dans l’objectif d’améliorer l’employabilité et les qualifications des acteurs de la filière forêt-bois afin de contribuer à la gestion durable des forêts du Bassin du Congo, la coordination régionale du Réseau des Institutions de Formations Forestières et Environnementales d’Afrique Centrale (RIFFEAC) et l’Association Technique Internationale des Bois Tropicaux (ATIBT) ont lancé le Projet d’Appui au Développement de la Formation Continue dans la filière forêt-bois en Afrique Centrale (ADEFAC). Ceci grâce à l’appui financier de l’Agence Française de Développement (AFD).


Une vue des participants

 La réunion de clarification de la démarche du projet a eu lieu le 5 novembre dernier à Brazzaville sous la houlette de M. Alain TIOTSOP, Assistant Technique du projet ADEFAC au Congo. Elle a connu la participation des cadres du Ministère de l’Economie Forestière et celui de l’Enseignement Technique et Professionnel ainsi que des représentants des organisations professionnelles du secteur forêt-bois, des chefs d’entreprises forestières et les artisans du bois de même que les directeurs des institutions de formation.
L’objet de cette assemblée  a été de clarifier la démarche du projet ADEFAC auprès des parties prenantes. Les deux présentations qui ont constitué l’ossature de cette réunion ont permis aux différents participants d’en apprendre davantage sur le mode opératoire du projet, ses bénéficiaires, son plan d’action prévisionnel et ses objectifs.
S’agissant des bénéficiaires, le Projet ADEFAC, a expliqué M. Alain TIOTSOP, cible le secteur privé de la filière forêt-bois depuis les Très Petites Industries (TPI) et artisans jusqu’aux entreprises industrielles, ainsi que les institutions de formation dans quatre pays d’Afrique Centrale concernés par ce projet à savoir : le Congo, le Cameroun, le Gabon et la République Démocratique du Congo. S’ajoutent également les institutions de formation membres de même que les institutions de formation non-membres du RIFFEAC. Son budget est de 5 millions d’euros tandis que sa durée est de 5ans.
Pour ce qui est des objectifs du projet, l’Assistant Technique a souligné l’appui au développement de la formation continue pour la filière forêt-bois en Afrique centrale  et l’amélioration de l’adéquation entre la demande et l’offre de formation continue.
Cette réunion qui s’est voulue interactive a permis aux participants de faire le tour de la question de la filière forêt-bois au Congo. Dans l’ensemble les préoccupations des parties prenantes ont convergé entre autres sur le renforcement des capacités des acteurs de la filière forêt-bois, la difficulté d’accéder à la ressource, la formation, le manque de matériels adéquats dans les instituts et écoles de formation.
Tentant de donner des réponses aux questions posées, M. Alain TIOTSOP a d’emblée indiqué que d’autres rencontres seront organisées pour trouver des solutions aux problèmes posés. Evoquant les modules de formation, l’Assistant Technique du Projet ADEFAC au Congo a précisé qu’il sera mis en place des groupes de travail thématiques lesquels définiront, de concert avec la coordination du projet, les modules de formation. Il est aussi prévue a souligné M. Alain TIOTSOP une cartographie des métiers de la filière forêt-bois question de faire bénéficier au projet tous les acteurs de cette filière.
Il convient de retenir que ce projet intervient à la suite d’un autre projet financé toujours par l’AFD : le Projet d’Appui au Renforcement de l’Adéquation formation-emploi (PARAFE).


Auteur : Bienvenu LOUZOLO

Septembre - 2021
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30