MEFDD  »  Actualité
Actualité
07.02.2018

La 3ème Conférence des Directeurs Départementaux élargie aux Chefs des Brigades de l’économie forestière a permis d’évaluer les forces et faiblesses du secteur forestier

Le Ministère de l’Economie Forestière a organisé du 31 janvier au 2 février 2018 à la commune autonome de KINTELE, la 3èmeconférence des Directeurs Départementaux et des Chefs de Brigades de l’économie forestière, sous le patronage de la Ministre de tutelle Mme Rosalie MATONDO. Conférence à laquelle ont aussi pris part les divers responsables de l’administration centrale, des programmes, des projets et des structures sous tutelle, sous le thème principal : Gestion intégrée des eaux, des forêts et de la faune en vue d’optimiser les recettes du secteur forestier.


Mme Rosalie MATONDO prononçant son allocution de clôture

La Ministre Rosalie MATONDO qui y a pleinement participé a circonscrit l’objet de cette conférence en ces termes : « C’est un grand moment d’échanges, de concertation et de discussion sur les questions importantes liées à la gouvernance et au fonctionnement du secteur forestier, un moment d’interpellation contre les antivaleurs qui gangrènent notre secteur, un moment d’évaluation de nos performances en vue de l’atteinte des objectifs et des missions qui nous ont été confiées».

En parlant justement des antivaleurs, la Ministre de l’Economie Forestière a notifié que l’interpellation du Président de la République recommandant la sanction pour éradiquer ce fléau au Congo, sera appliquée au secteur forestier. Au nombre des maux décriés, l’on a noté entre autres, le laxisme des chefs de brigades devant les cas d’exportation des bois et d’autres produits forestiers sans Attestation de Vérification à l’Export (AVE) ou sans aucune documentation. S’ajoutent aussi  la délivrance de faux documents et l’utilisation abusive des outils de travail occasionnant ainsi, leur dégradation rapide.

Organisé dans le but  d’améliorer  la contribution du secteur forestier à l’économie nationale, la conférence de KINTELE a permis aux divers responsables de l’administration déconcentrée et de ceux de l’administration centrale, des structures sous tutelle, des programmes et projets , d’échanger les informations et les expériences. Cela au travers des exposés et présentations suivis des débats, portant notamment, sur l’état des lieux  des directions départementales en 2017 et les thématiques liées aux activités des structures sous tutelle et des projets et programmes du Ministère de l’Economie Forestière.

Cette conférence étant destinée prioritairement à dynamiser et à consolider l’action des hommes de terrain, a été ainsi l’occasion de « les sensibiliser » et « les mettre à  niveau », entre autres, sur les activités des projets, programmes et structures sous telle de l’économie forestière. Il s’agit notamment du processus REDD+, du Programme d’investissement Forestier(PIF) et de l’Initiative des Forêts d’Afrique Centrale ( CAFI), de l’Accord de Partenariat Volontaire avec l’Union Européenne (APV-FLEGT), du Programme National d’Afforestation et de Reboisement (ProNAR), du Service National de Reboisement ( SNR ) , du Centre National d’Inventaire et d’Aménagement des ressources Forestières et fauniques (CNIAF) et du Service de Contrôle des Produits Forestiers à l’Exportation ( SCPFE ).

La conférence de KINTELE a permis aux participants d’être édifiés sur le lien entre la gestion durable des forêts et la REDD+, le plan d’investissement de la stratégie nationale REDD+, les inventaires et l’aménagement forestier, les missions du fonds forestier et le niveau de recouvrement des taxes forestières en 2017 et la mise en place d’un système de gestion des documents et des archives au sein du Ministère de l’Economie Forestière. Ils ont aussi été instruits sur la stratégie forestière en matière de transformation du bois et de la valorisation des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL), le Système de Vérification de la Légalité (SVL) dans le cadre de l’APV-FLEGT et sur les outils de gestion de la faune.

Notons que les Directeurs Départementaux et les Chefs de Brigades ont remercié Mme la Ministre de l’économie forestière pour leur avoir offert cet espace de partage d’informations et d’expériences. Ils ont, par ailleurs, pris solennellement l’engagement d’appliquer les instructions reçues et de lutter contre les antivaleurs dans leurs départements respectifs et de faire beaucoup avec peu.

Auteur : Hubert Serge BINKOUNDA

Février - 2018
D L M M J V S
  01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
19 20 21 22 23 24
25 26 27 28