MEFDD  »  Forêt et Dév. Durable  »  Gestion forestière
Gestion forestière

Dans le cadre de la gestion durable de ses forêts, la République du Congo s'est lancée dans un vaste programme d'aménagement et de certification. Et pour contribuer à une gestion durable de la ressource, minimisant la perte de matière première, elle a opté pour une transformation plus poussée du bois engendrant la création de plus d'emplois et de valeur ajoutée. En matière de sylviculture, la République du Congo a déployé des efforts appréciables notamment la mise en place de 65.000 hectares de plantation par le Service National de Reboisement (SNR) et la société Eucalyptus  Fibre Congo (EFC), dont 55.000 hectares en savane constitués essentiellement d'eucalyptus et de pins, et 10.000 hectares en forêts dégradées avec une prédominance en  Limba et Okoumé.

Les forêts congolaises regorgent, en dehors du bois, d'une multitude de Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL). A propos de la  préservation des ressources hydriques face à l'exploitation forestière, le Ministère de l'économie forestière et du développement durable a créé en son sein, un service de conservation des eaux chargé de veiller à l'application de la politique nationale en matière de conservation des sols, des bassins versants, et des ressources hydriques, de concevoir les stratégies de mise en œuvre de la politique du gouvernement en matière de conservation des eaux, de participer à l'élaboration des plans d'aménagement du secteur forestier national.

Janvier - 2019
D L M M J V S
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31