MEFDD  »  Actualité
Actualité
10.02.2015

La conservation du parc national d'Odzala-Kokoua au centre de l'entretien entre Henri DJOMBO et Richard BALOYI

Le Ministre de l’Economie Forestière et du Développement Durable, M. Henri DJOMBO a reçu en audience le Mardi 20 Janvier 2015, le diplomate Sud-Africain, son Excellence Richard BALOYI. Au centre de leur entretien, la question relative à la conservation du Parc National d’Odzala Kokoua, par la fondation African Parks Network.


Regarder la question de lutte anti braconnage  et de la conservation  du Parc National d’Odzala Kokoua, c’est la question au centre de l’échange qui a eu lieu le Mardi 20 Janvier 2015, entre le Ministre de l’Economie Forestière et du Développement Durable, M. Henri DJOMBO, et l’Ambassadeur de l’Afrique du Sud au Congo, son Excellence Richard BALOYI. Le diplomate Sud-Africain a souligné que son pays est représenté dans ce parc par une  ONG, African Parks Network, qui travaille dans la conservation de la biodiversité.

La gestion du Parc National d'Odzala-Kokoua (PNOK), a été confiée à la fondation African Parks Network (APN), au terme d'une convention signée à Brazzaville entre le gouvernement congolais et la direction exécutive de cette organisation,

a ajouté Richard BALOYI. 

African Parks Network est une organisation à but non-lucratif qui prend en charge la gestion à long-terme de parcs nationaux en partenariat avec les gouvernements et les communautés locales. En obtenant des partenariats et en adoptant une approche économique de la conservation, African Parks Network, financée par des donateurs, dont l’Union Européenne vise à rendre durable chaque parc sur le long-terme. 

African Parks gère actuellement sept parcs, avec une superficie totale de 4,1 millions d'hectares dans les pays suivants : Tchad, République du Congo, République Démocratique du Congo, Malawi, Rwanda et Zambie. African Parks Network vise à gérer la plus large surface et la plus grande diversité de parcs d'Afrique. 

Mais le Parc National d’Odzala Kokoua n’a pas toujours bénéficié de meilleures conditions pour sa gestion en raison de l’insuffisance des moyens financiers. L’APN est une fondation reconnue d’utilité publique qui permet de mettre en place des mécanismes de gestion et de financement à long terme. 

Situé au nord-ouest du Congo, le Parc National d’Odzala-Kokoua (PNOK), a été créé par décret présidentiel n° 2001-221 du 10 mai 2001.Il couvre une superficie de 1.354.600 hectares. A cheval sur les départements de la Cuvette-Ouest et de la Sangha, il compte, dans ses abords, 39 villages et plusieurs centres urbains (Mbomo, Etoumbi, Makoua, Sembé et Mokéko) correspondant à plus de 60.000 ha.

La forêt du Parc National d’Odzala Kokoua entourée par cinq unités forestières d’aménagement (UFA) garde son originalité propice aux études, témoins des grands  changements en zone forestière. Elle est  également parsemée des clairières ou bois qui sont des unités écologiques d’une valeur exceptionnelle pour la survie de la grande faune de forêt.

Le Parc abrite les espèces emblématiques de l’Afrique forestière à savoir : Gorilles (Gorilla GorillaGorilla), Bongo (Tragelaphus euryceros), chimpanzés (Pan Troglodytes),   Eléphants (Loxodonta africana) etc.  

Auteur : Marie Odette ITANGO

Décembre - 2021
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31