MEFDD  »  Discours & Allocutions  »  Discours & Allocutions
Discours & Allocutions
22.03.2017

Mot du Directeur Général des Eaux à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau 22 Mars 2017


Le Directeur Général des Eaux M. Victor MAMONEKENE prononçant le mot de circonstance

Ce mercredi 2017 est la Journée Mondiale de l’Eau. Le thème de cette journée pour cette année concerne les Eaux usées ou comment réutiliser les eaux plutôt que de les laisser simplement s’évacuer.

L’eau (on ne se lassera pas de le dire) c’est la vie. En effet malgré l’abondance de cette ressource dans notre pays, sa disponibilité peut se révéler plus ou moins problématique, surtout en ce qui concerne l’eau alimentaire du fait de la distribution souvent confrontée aux problèmes techniques.

L’eau ce n’est pas seulement pour l’alimentation. Qu’elle soit marine et issues des écosystèmes continentaux comme les lacs et les cours d’eau, plusieurs services lui sont liés à savoir :

  • La récolte des ressources aquatiques vivantes (pêche et aquaculture) ;
  • L’extraction des ressources non biologiques (énergie renouvelable, mines, irrigation) ;
  • Le commerce et les échanges sur l’océan et les cours d’eau (transport, tourisme) ;
  • La protection de l’environnement ;
  • Les valeurs culturelles et religieuses ;
  • Le savoir et l’information (recherches biophysiques et socio-économiques).

Il est donc important que cette ressource et les écosystèmes aquatiques en général soit gérés de façon rationnelle. Ce souci a d’ailleurs été celui de Madame la Ministre de l’Economie Forestière, du Développement Durable et de L’Environnement, le Dr Rosalie MATONDO dans son action.

L’importance de l’eau et des écosystèmes aquatiques en général a été mise en exergue au plus haut sommet de l’Etat au point que, une Convention d’Entente sur le Fonds Bleu pour le bassin du Congo venait d’être signée le 09 mars dernier à Oyo devant le Président de la République du Congo, son Excellence Monsieur Denis Sassou Nguesso, par plusieurs pays et principalement ceux riverains du bassin du Congo. Cette convention basée sur l’économie bleue vise le renforcement de l’approche écosystémique de gestion intégrée des eaux du bassin du Congo.

Puisque le thème de cette journée pour cette année concerne les Eaux usées, plusieurs mesures peuvent être prises à ce sujet surtout dans les pays où leur évacuation se fait dans les égouts. En effet les eaux évacuées ici comme déchets sont utilisées en aval !!! et ces mêmes eaux venaient de l’amont et usées par l’utilisation antérieure.

Pour notre pays aux agglomérations dotées d’égouts à ciel ouvert et sans structure de collecte et de traitement d’eaux usées, il s’agit principalement :

  • de canaliser les eaux usées, issues de nos activités ;
  • d’éviter de déverser dans les caniveaux et ruisseaux de nos villes des substances polluantes, particulièrement les déchets solides et liquides issus de l’activité humaine.

A cet effet, l’éducation et la sensibilisation des populations sur le sujet sont indispensables, car sans cela, les efforts en vue d’une meilleure gestion intégrée de l’eau seraient voués à l’échec. Cela pourrait commencer par les établissements d’enseignement, les bureaux et les marchés. En procédant ainsi, il y aura un effet boule de neige ou de tache d’huile en se répandant dans la société.

Prenons donc conscience de ce que l’eau est une ressource vitale mais en quantité non finie, et que sa gestion rationnelle est le gage de la pérennité de cette ressource.

Sur ce, je vous remercie en vous souhaitant une bonne journée de l’eau.


Janvier - 2019
D L M M J V S
  01 02 03 04 05
06 07 08 09 10 11 12
13 14 15 16 17 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31