MEFDD  »  Le Ministère  »  Organismes sous tutelle  »  Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées (ACFAP)
Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées (ACFAP)
Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées

Présentation générale de l'ACFAP

Statut juridique

L'ACFAP est un établissement public administratif, doté de la personnalité morale et de l’autonomie financière. 

Historique

  • Septembre 2006: Mise en place du Projet d’Agence de Gestion de la Faune et des Aires Protégées (PAGFAP) ;
  • Mai 2008: Lancement du Projet d’Appui à la Valorisation des Aires Protégées PAVAP (UE/FED) ;
  • Avril 2009: Tenue du Forum international d’identification au nouveau schéma institutionnel de gestion de la faune et des aires protégées ;
  • 2010: Négociations avec les Agences africaines ;
  • Novembre 2010: Atelier national de validation des textes de loi et de décrets portant création, organisation et fonctionnement de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées ;
  • Janvier 2011: Atelier national de validation du plan d’action quinquennal 2014—2018 ;
  • Novembre 2011: Approbation de l’avant projet de loi de création de l’Agence en Conseil de Ministres ;
  • Septembre 2012: Vote de la loi portant création de l’ACFAP par le Sénat et l’Assemblée Nationale ;
  • Octobre 2012: Promulgation de la loi portant création de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées ;
  • Mai 2013: Décret n°2013-17 portant approbation des statuts de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées.

Partenaires

  • Etat congolais ;
  • Agences africaines de conservation ;
  • Bailleurs de fonds ;
  • Opérateurs privés.

Coordonnées

ACFAP

Brazzaville - Congo - B.P. 98

Tél. 00 242 05 55396 89

Adresse mail : acfap.congo@yahoo.com

Localisation : Rond Point Boulevard des armées

Cité Cardinal Emile Biayenda (Forêt de la Patte d’oie)

 

Télécharger le dépliant de l'ACFAP

Recherche des financements sécurisés pour la gestion durable et la valorisation des aires protégées

Facteurs essentiel de l’émergence de l’économie verte au Congo par le biais de l’écotourisme, le tourisme synergétique et les services environnementaux, la faune et les aires protégées du Congo constituent des atouts précieux et stratégiques pour les pouvoirs publics. C’est à juste titre qu’ils s’investissent à réunir les conditions optimales de valorisation de ces ressources.

Le premier pas franchi dans cette perspective porte sur la création de l’Agence Congolaise de la Faune et des Aires Protégées par loi n°34-2012 du 31 octobre 2012 et par décret 2013-178 du 10 mai 2013 portant approbation des statuts.

L’agence à pour mandat d’assurer la mise en œuvre de la politique nationale en matière de gestion de la faune, des aires protégées et des unités de surveillance et de lutte anti-braconnage.

Le Congo compte actuellement 17 Aires Protégées réparties sur l’ensemble du territoire national et constituées des Parcs Nationaux, des Réserves, sanctuaires et des domaines de chasse. Les aires protégées couvrent une superficie de 4 502 963 hectares, soit 13,01 % du territoire national. Dans l’optique d’atteindre 20% de couverture, d’autres aires protégées sont en voie d’être créer.

L’agence s’attelle actuellement à son implantation sur l’ensemble du pays, au développement des partenariats multi-acteurs, ainsi qu’à la recherche des financements sécurisés pour la gestion durable et la valorisation de ces Aires Protégées, dans la perspective de diversification de l’économie nationale.

Décembre - 2018
D L M M J V S
  01
02 03 04 05 06 07 08
09 10 11 12 13 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31