MEFDD  »  Projets  »  Description détaillée des projets  »  PFDE : Projet Forêt et Diversification Economique
PFDE : Projet Forêt et Diversification Economique

Fiche de présentation du PFDE




A l’issue d’un large processus participatif, le nouveau cadre de partenariat entre la Banque Mondiale et la République du Congo a été finalisé, fin 2012. Dénommée cette stratégie sera effective pour la. Elle vise prioritairement à accentuer la croissance nationale et ses vertus, afin de maintenir l’ascension du Congo vers l’« Emergence », prévue pour 2025.

En République du Congo, le Projet Forêt et Diversification Economique (PFDE) constitue le premier Projet de la nouvelle « Stratégie de Partenariat Pays » (Country Assistance Strategy en anglais), mise en place pour la période 2013-2016. Le Projet a été lancé officiellement le 28 Mars 2013 par le Ministre de l’Economie Forestière et du Développement Durable, Monsieur Henri Djombo, pour une période de 5 ans.

Objectif

Le Projet cherche à renforcer les fonctions forestières régaliennes du pays, en s’appuyant sur son secteur forestier afin de diversifier l’économie nationale. L’objectif de développement du Projet est d’accroître la capacité du Gouvernement à :

  1. promouvoir une meilleure mise en application de sa législation forestière ;
  2. créer un environnement habilitant pour la participation des communautés  locales et du secteur privé à la gestion forestière durable et au reboisement.

Financement

Le Projet Forêt et Diversification Economique (PFDE) est placé sous la tutelle du Ministère de l’Economie Forestière et du Développement Durable. Il est régit par un accord de financement signé entre la République du Congo et l’Association Internationale de Développement (IDA)1 qui stipule que le Congo finance 69,7% du montant total du Projet et l’IDA 30,3%. Le financement total s’élève à 32,6 millions de dollars américains, soit 16 milliards trois cent millions de FCFA.

Nous précisons que le PFDE est un Projet qui vise à répondre aux attentes et aux besoins des bénéficiaires, c’est-à-dire l’Administration forestière centrale et décentralisée ainsi que ses agences sous tutelle, mais aussi des Communautés Locales et des Peuples Autochtones. Ainsi, ces acteurs sont toujours placés au centre des décisions qui sont prises quant au choix des activités du Projet, au suivi de leur réalisation et à l’évaluation de leurs impacts.

L'Unité de Coordination du PFDE avec le Responsable du Projet à la Banque Mondiale, Julian LEE




1 L’IDA fait partie du groupe de la Banque Mondiale. C’est l’institution qui accorde des prêts aux pays les plus pauvres.

Septembre - 2021
D L M M J V S
  01 02 03 04
05 06 07 08 09 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30